Prise de position sur la révision partielle de l'ordonnance sur la radio et la télé

am 26. November 2021
Temps de lecture: env.10min

Avec la répartition prévue des zones de desserte ou de concession, la Confédération s'immisce profondément dans les structures du marché régional de la radio et de la télévision et met sens dessus dessous un système qui fonctionne. La nouvelle définition des zones de desserte met en péril la diversité médiatique régionale et passe ainsi à côté de l'objectif réel du projet. La transformation prévue du service public médiatique actuellement garanti dans les régions arrive au mauvais moment et, compte tenu de l'issue encore incertaine de la votation populaire du printemps 2022, elle entraîne une insécurité en matière de planification et de droit. L'ACS rejette la révision partielle proposée de l'ordonnance sur la radio et la télévision.

Prise de position (en allemand)


Partagez l'article

Note sur l'utilisation des cookies. Afin de concevoir notre site web de manière optimale pour vous et de pouvoir l'améliorer en permanence, nous utilisons des cookies. En continuant à utiliser le site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans nos informations sur la protection des données.