Formation qualifiée

Steff Schneider, 25.01.2019

L’exercice de fonctions au sein du système de milice est reconnu comme formation. A ce titre, XX crédits ECTS sont attribués désormais par XX heures de travail (système des ECTS, en place dans quasiment toutes les universités). A titre d’alternative, une partie du brevet fédéral reconnu pourrait également être prise en considération. Des avantages résideraient dans le fait que l’employé serait intéressé à exercer de telles tâches étant donné qu’il pourrait générer une plus-value sur le marché du travail. Cela devrait être mis en œuvre en coopération avec le SEFRI et/ou les associations professionnelles et les universités. Le système serait révolutionné parce que la prestation serait indemnisée de manière appropriée et pas seulement de façon monétaire.

1Kommentar

  • Michaël Fürhoff
    le
    07.02.2019 10:32 Uhr

    Je pense que le fait de reconnaitre les compétences acquises dans les conseils communaux est une excellente idée. Les crédits ETCS sont réservés aux universités et HE qui représentent une certaines élites. Ils pourraient également être un moyen pour une base de la population de se former ou de faire des raccordements. En suisse, on la chance de ne pas être "coincé" dans une branche et de pouvoir faire des liens dans les différentes formations. Je pense qu'il faut encourager cela. Cela serait un travail supplémentaire au commune de devoir faire des certifications par commission. Le plus simple, à mon sens, serait de donner des crédits au président et rapporteur des commissions en fonction de la complexité (en fonction du nombre de séance montant) de chaque commission.

Votre commentaire
Antwort auf:  Direkt auf das Thema antworten
3363 - 4
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen