Actuel

  • Postulat déposé: il faut prendre en considération le travail de milice dans la formation initiale et continue

    La conseillère nationale Priska Seiler Graf (PS/ZH), membre du comité de l’Association des Communes Suisses (ACS), a déposé lors de la session d’été en cours un postulat visant à renforcer le système de milice. Le Conseil fédéral est chargé de vérifier, avec la Conférence suisse des hautes écoles (CSHE) ou les hautes écoles et l’ACS, comment les membres de l’exécutif communal peuvent faire prendre en considération les compétences qu’ils acquièrent lors de leur mandat dans les formations initiale et continue du domaine des hautes écoles (CAS, DAS, MAS p. ex. dans le domaine Public Administration; MBA, EMBA).

  • Une Norvégienne est aux commandes de Vufflens-le-Château

    Anne-Christine Ganshof, syndique de Vufflens-le-Château (VD), est une Norvégienne très suisse. Energique, elle s’impose en toute tranquillité et était la première résidente étrangère élue au sein d’un exécutif communal.

  • L'Association des Communes Suisses prend des mesures pour renforcer le système de milice

    Pour que le système de milice, pilier du modèle de réussite suisse, reste attractif, il a besoin de diverses impulsions. L’Association des Communes Suisses (ACS) fixe ses propres priorités: des visites d’écoles, une intervention politique au niveau fédéral et un certificat pour les membres d’un exécutif communal.

  • Certificat «Gestion communale»

    En coopération avec l’Association suisse des cadres (ASC), l’ACS propose une validation des compétences de gestion de membres d’un conseil communal. Le certificat «Gestion communale» comprend dix compétences-clés maximum et prouve au monde du travail la plus-value d’une fonction au sein de l’exécutif. Toute personne ayant une expérience de quatre années au moins au sein d’un exécutif communal en Suisse peut bénéficier de ce certificat. Les membres de l’ACS bénéficient d’une réduction sur les coûts de certification.

  • L’ACS offre une certification à un conseil communal

    Vous souhaitez faire certifier les compétences que vous avez acquises lors de votre fonction de conseillère ou conseiller communal? L’ACS vous remet à vous ainsi qu’aux autres membres intéressés de votre exécutif communal le certificat «Gestion communale», qui est décerné par l’Association suisse des cadres et l’ACS. L’offre est valable pour l’ensemble du conseil communal (exécutif) d’une commune.

  • Comment politiciens et employés communaux acquièrent leur savoir

    S’il est possible de devenir politicien professionnel en Suisse, il n’est en revanche pas possible d’apprendre ce métier. C’est aussi le cas pour les présidents de commune. Cours, conseils et aides pratiques existent toutefois.

  • Vive le système de milice suisse!

    Etudes, débats, échange d’idées, publications pour grands et petits, manifestations, interventions de conseillers fédéraux: l’«Année du travail de milice» de l’ACS a été intense et riche en événements.

  • Les débats sont menés, les idées réunies: maintenant place à la mise en oeuvre

    Grâce à l’«Année du travail de milice», la prise de conscience de l’importance du système de milice a continué à se renforcer. L’ACS va profiter en 2020 de l’engouement suscité par sa campagne pour mettre en œuvre des mesures concrètes. En cela, elle va se concentrer sur les domaines de la formation politique, de la formation continue et de la reconnaissance. Sont prévues actuellement des interventions politiques et des visites d’écoles de l’ACS dans trois communes.

  • «C’est un job idéal pour une jeune mère de famille»

    Présidente d’Evolène (VS) depuis bientôt trois ans, Virginie Gaspoz est la première femme à la tête de cette commune de montagne aux traditions bien ancrées. Elle doit y faire face à de lourds défis liés notamment à la LAT.

  • «On ne peut pas aller plus vite que la musique, ni imposer sa loi»

    En janvier 2018, Sophie Guenot est devenue maire de Muriaux dans les Franches Montagnes (JU). Cette femme dynamique est mère de six enfants, aide son mari dans la ferme laitière, et réussit encore à faire du bénévolat.

  • Candidature au projet «engagement-local»

    Le projet «engagement-local» vise à encourager l’engagement local, durable et intersectoriel. Il offre un soutien financier et des conseils de spécialistes à des co­opérations locales associant la société civile, l’économie et l’État, et créant des concepts, des stratégies et des projets dans le but de promouvoir l’engagement bénévole au niveau local. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 31 janvier 2020. Le 11 novembre 2019 à 15 heures, une manifestation d’information sera organisée à Lausanne (Hôtel Alpha-Palmiers). L’ACS soutient le projet «engagement-local».

  • Congrès «Le bénévolat dans les villes et les communes» – inscrivez-vous maintenant!

    Le Congrès annuel du Réseau suisse bénévolat (18 novembre 2019 à Bienne) s’attaque aux nombreux points de contact entre la société civile, le bénévolat et les villes et communes. Il sera notamment question de savoir comment les structures pour les activités bénévoles, le système de milice et la société civile peuvent être soutenues par les villes et les communes et comment ces dernières en ressortent plus «fortes» et plus «riches». Ce congrès sera également l’occasion de transmettre des conseils pratiques et des idées conceptuelles à l’attention des organisations.

  • «Il faut avoir un caractère bien trempé et savoir endosser les critiques»

    Jean-Bernard Wieland préside Les Verrières (NE) depuis deux décennies. Le plus gros défi actuel, pour la commune, c’est la relève politique. Il faut trouver des candidats pour les élections de 2020, sinon ça deviendra problématique.

  • Nouvelle brochure «Votre commune, votre chez-vous»

    Un mandat de milice est un défi. Mais celui qui s’engage dans la politique communale constate rapidement: il est tout aussi enrichissant. C’est ce que montrent les différents portraits dans la dernière brochure publiée par l’Association des Communes Suisses (ACS) dans le cadre de l’«Année du travail de milice».

  • Une fête à force symbolique

    La fête du 1er août sur le Grütli était impressionnante: plus de 2000 miliciennes et miliciens des services du feu et des autorités communales y ont participé, formant ainsi une sorte de «Landsgemeinde des miliciennes et des miliciens».

  • Nicolas Savoy est passé des paroles aux actes, en devenant syndic

    Même dans une commune sans partis politiques, les affrontements peuvent être houleux. Le tempérament de Nicolas Savoy lui a valu quelques noms d’oiseaux à ses débuts comme syndic de Gletterens (FR). La tempête a passé.

  • Le travail de milice largement soutenu dans un cadre historique

    Cette année, la fête du 1er août sur le Grütli a revêtu une grande force symbolique: plus de 2000 miliciennes et miliciens venant des services du feu et des autorités communales ont pris part à la plus grande manifestation à ce jour de «l’Année du travail de milice», formant ainsi une sorte de «Landsgemeinde des miliciennes et des miliciens». Le conseiller aux États Hannes Germann, président de l’Association des Communes Suisses, a expliqué en quoi le travail de milice est indispensable pour la Suisse.

  • Le petit livre pour enfants en est à son deuxième tirage

    Le petit livre pour enfants «Ma commune, mon chez-moi» publié par l’Association des Communes Suisses (ACS) dans le cadre de l’«Année du travail de milice» fait un carton – les versions en allemand et en italien étaient épuisées trois semaine déjà après leur parution. Compte tenu de la forte demande, l’ACS a décidé de procéder à un deuxième tirage de la publication. Elle sera disponible vers le milieu du mois d'août.

  • «Présider une commune, cela s’apprend. On évolue»

    Marisa Braghini apporte de son Tessin natal sa chaleur et son sourire sur le littoral neuchâtelois. Dotée d’un fort sens de la famille et d’une sensibilité féminine aiguisée, elle préside la petite ville de Boudry pour la deuxième fois.

  • Fête nationale au Grütli

    L’ACS est invité, le 1er août de cette année, à célébrer la Fête nationale au Grütli. La célébration sera placée sous la devise «Engagement pour la société» et s’inscrira donc parfaitement dans la lignée de l’«Année du travail de milice» de l’ACS. C’est avec plaisir que nous transmettons cette invitation à tous nos membres et à leurs familles.

  • Rendre le système de milice durable

    Au cours de «l’Année du travail de milice», le concours d’idées «Un système de milice 2030 durable», l’étude et la liste de mesures «PROMO 35 – Engagement politique des jeunes adultes dans l’exécutif communal» ainsi que diverses autres manifestations ont permis à l’Association des Communes Suisses (ACS) de donner déjà quelques impulsions pour renforcer et développer le système de milice. Le séminaire d’été «Avenir du système de milice», réalisé par l’ACS à Bellinzone le 23 mai 2019, s’inscrivait dans le droit fil de ces initiatives.

  • L’Association des Communes Suisses encourage l’éducation politique

    Publié par l’Association des Communes Suisses (ACS), le petit livre «Ma commune, mon chez-moi» familiarise les écolières et les écoliers avec les tâches communales et le système de milice. Il permet également aux adultes de rafraîchir leurs connaissances.

  • Nouveaux faits sur le travail de milice

    Le nouveau livre «Travail de milice en Suisse» (en allemand), auquel l’ACS a participé en tant que partenaire de projet, livre de nombreux nouveaux faits, données et recommandations, non seulement pour les chercheurs mais également pour les miliciens et les communes. Une publication réussie dans le cadre de l’«Année du travail de milice».

  • La lente construction du système de milice suisse à travers les siècles

    Olivier Meuwly, docteur en droit de l’Université de Lausanne, historien et auteur, porte un regard historique sur le système de milice suisse – un de ces piliers de la «suissitude» qui alimentent continuellement l’actualité politique.

  • «Je savais où je devais m’asseoir. Le reste, il fallait l’apprendre!»

    Caleb Walther, municipal à Montreux (VD), s’est engagé tôt en politique. Il témoigne de la réalité des responsabilités inhérentes à l’exécutif d’une ville de 26 000 habitants, sans que cela ne remette en cause sa philosophie de milicien.

  • Démissions dans les exécutifs: deux préfets apportent leur éclairage

    Entre les lignes des lettres officielles de démissions, d’autres causes plus insaisissables et subjectives mais bien réelles expliquent la dégradation des conditions d’exercice du mandat municipal.

  • Yverdon-les-Bains laisse volontiers une grande autonomie aux jeunes

    Le Conseil des Jeunes d’Yverdon-les-Bains (CDJY) a été instauré par la commune en 2004. Fort d’une grande diversité de projets, le CDJY veut renforcer les liens entre les jeunes et la commune.

  • Séminaire d’été «Avenir du système de milice» et 66e Assemblée générale de l’ACS à Bellinzone

    Dans le cadre de l’«Année du travail de milice», l’Association des Communes Suisses (ACS) organise un séminaire d’été sur l’avenir du système de milice. Le séminaire aura lieu le 23 mai 2019 à Bellinzone. Le lendemain, l’Assemblée générale de l’ACS se tiendra au même endroit. L’ACS est heureux d’accueillir le conseiller fédéral Ignazio Cassis comme orateur. Nous nous réjouissons de vous accueillir au séminaire d’été et/ou à l’Assemblée générale à Bellinzone!

  • De nouvelles impulsions pour réformer le système de milice

    Le concours d’idées «Système de milice 2030 durable» le montre: de meilleures conditions-cadres et des indemnités plus importantes ne sont pas les seules conditions pour renforcer le système de milice. Il faut également améliorer son image dans la population.

  • Elle ne se considère pas comme femme politique, mais croit au devoir citoyen

    A la tête d’un village jurassien au doux nom de Mervelier, Martine Brêchet s’engage hors parti et par dévouement envers la collectivité. Elle jongle entre son métier, ses études et la commune.

  • Avenir du système de milice: écho politique à Berne

    Le Conseil fédéral est prié de présenter les mesures qui pourraient être prises afin d’assurer l’avenir du système politique de milice à l’échelle communale, et de montrer comment il sera possible de recruter suffisamment de personnes intéressées pour assumer des mandats de milice. 22 conseillères nationales et conseillers nationaux ont cosigné le postulat déposé par Nadine Masshardt (PS/BE).

  • Celui qui a le sens du bien collectif ne peut pas rester les bras croisés

    Originaire du Bénin, Laurent Jimaja, maire du Grand-Saconnex (GE), est conscient de représenter un exemple d’intégration réussie. Mais il a surtout beaucoup à faire pour aider sa ville, qui traverse une période de grands travaux.

  • «Rencontres politiques» au 1er rang du concours d‘idées

    Lors de la manifestation publique du concours d’idées «Système de milice 2030 durable» du 26 février 2019 à Zurich le public a primé l’idée «Rencontres politiques» au premier rang. Celle-ci a été proposée par les Jeunes Libéraux Radicaux Suisses. Ils reçoivent 3000 francs. L’Association «Verein Förderung junge Personen in der Gemeindepolitik» et les Jeunes Libéraux Radicaux du Canton de Zurich reçoivent chacun 1500 francs pour le deuxième rang et leurs projets «Formation qualifiée» resp. «Catapulter le système de milice dans le XXIe siècle».

  • «Etre maire? Une pensée perpétuelle, un contact permanent»

    Depuis le village genevois de Cartigny, Carine Zach, à la tête du seul exécutif 100% féminin de Suisse, témoigne de son engagement enthousiaste pour la chose publique, le contact avec les habitants et de son goût pour les projets.

  • Promo35.ch propose plus de 80 mesures d’amélioration de la promotion de la relève politique dans les communes

    Au début de l’«Année du travail de milice» lancée par l’Association des Communes Suisses (ACS), le système de milice bénéficie de nouvelles impulsions: l’outil en ligne Promo35.ch développé par la Haute école technique et économique de Coire (HTW) propose plus de 80 mesures pour améliorer l’encouragement de la relève politique au sein de l’exécutif communal.

  • Concours d'idées: 19 propositions en faveur d’un système de milice d’avenir

    Dans le cadre du concours d’idées «Système de milice 2030 durable», autre pilier important de l’«Année du travail de milice», 19 propositions ont été soumises visant à démontrer de quelle manière le système de milice peut être rendu plus attrayant. Les dix meilleures idées – sélectionnées par un jury – seront présentées à l’occasion d’une manifestation publique qui aura lieu le 26 février 2019 à Zurich. Le public primera trois idées. Elles seront récompensées resp. de 3000, 2000 et 1000 francs.

  • Le système de milice a besoin d’un large débat sur ses réformes

    La Suisse dispose avec le système de milice d’une institution unique en son genre qui permet au citoyen de s’identifier à l’Etat, qui renforce la capacité à trouver des compromis et limite la bureaucratie. L’Association des Communes Suisses (ACS) veut le revitaliser.

  • Un grand merci!

    Qui sont les gens qui effectuent un travail de milice à la tête des plus de 2000 communes de Suisse? «Commune Suisse» leur donne un visage. La série de portraits fait partie des articles que le magazine consacrera au thème prioritaire de l’ACS en 2019. Nous disons merci à tous ceux qui s’engagent!

  • L’Association des Communes Suisses donne un nouvel élan au système de milice

    Le système de milice est un pilier important du modèle de réussite helvétique. Afin de le renforcer et de le rendre apte à affronter l’avenir, l’Association des Communes Suisses (ACS) a déclaré 2019 «Année du travail de milice». L’ACS orchestrera cette année en collaboration avec le monde politique, l’économie, la science et la société civile. Les activités et les projets seront répartis sur l’ensemble de l’année 2019. La plateforme centrale est le site Internet www.systemedemilice.ch. Des infos et toutes les indications sur les manifestations y seront mises en ligne.

  • Concours d’idée «Système de milice 2030 durable»

    L’«Année du travail de milice» débute avec le concours d’idées «Système de milice durable 2030». Différentes jeunesses de partis et organisations de jeunes qui se préoccupent de l’avenir ont été invitées. Comment l’attrait du système de milice peut-il à nouveau être renforcé? Comment des tendances telles que la numérisation peuvent-elles stimuler le système de milice? Ces questions sont au centre du concours d’idées qui est soutenu par l’économie privée et diverses associations. Les dix meilleures idées seront présentées le 26 février 2019 à Zurich lors d’une manifestation publique.

  • Présidentes et présidents de commune sur le Grütli

    La traditionnelle fête nationale sur le Grütli sera consacrée l'année prochaine au thème du système de milice. La Société suisse d’utilité publique invite l’ACS ainsi que des présidentes et présidents de commune de toute la Suisse sur le Grütli. A côté de l’ACS, une autre organisation qui vit du et pour le système de milice sera aussi invitée sur le Grütli. Il s’agit de la Fédération suisse des sapeurs-pompiers qui fêtera l’année prochaine son 150ème anniversaire. D’autres informations suivront.

  • Séminaire d’été et livre pour enfant

    Un autre point fort de l’«Année du travail de milice» est constitué par le séminaire d’été «Avenir du système de milice» qui se tiendra le 23 mai 2019 à Bellinzone. Des informations supplémentaires suivront. Dans le cadre de cette année vouée au système de milice, l’ACS encouragera aussi l’éducation politique. Elle publiera un petit livre (format 10x10) qui, de manière adaptée aux enfants, familiarisera les élèves du primaire avec le système de milice ainsi qu’avec la fonction et les tâches des communes.

  • La fête nationale sur le Grütli avec pour thème «système de milice»

    Le thème de la fête nationale 2019 sur le Grütli sera – en adéquation avec l’«Année du travail de milice» – le système de milice. A côté de l’Association des Communes Suisses (ACS), la Fédération suisse des sapeurs-pompiers, qui fêtera en 2019 son 150ème anniversaire, sera également présente. De plus amples informations suivront.

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen