Photo: shutterstock
Photo: shutterstock
 
 
1
2
Photo: shutterstock
3

Actuel

  • «Le milicien type est un homme»

    Une fois en fonction, les femmes constatent qu’elles se sont sous-estimées – tandis que chez les hommes c’est l’inverse. C’est l’une des conclusions de l’enquête menée par l’Université de Berne. Entretien avec Martina Flick Witzig.

  • Les caractéristiques de la politique dans les communes

    Le monitoring national des communes donne un aperçu du profil des membres des autorités communales en Suisse. Il montre aussi quels sont les changements souhaités par les politiciens et politiciennes de milice.

  • L’État de Vaud soutient les communes dans l’information et la promotion des élections communales de mars 2021

    Le Département des institutions et du territoire (DIT) de l’État de Vaud a lancé une campagne de soutien aux communes vaudoises dans le cadre des élections générales de mars 2021. Baptisée «Pour ma commune», l’action du DIT comprend deux axes: l’information et la promotion.

  • Système de milice: sondage auprès des élus municipaux

    L’engagement volontaire de citoyennes et de citoyens qui assument des mandats politiques est d’une grande importance pour les communes. La compatibilité entre activité politique de milice et activité professionnelle n’a guère été étudiée jusqu'à présent. La Haute école spécialisée des Grisons (FHGR) veut maintenant combler cette lacune dans la recherche.

  • Postulat déposé: il faut prendre en considération le travail de milice dans la formation initiale et continue

    La conseillère nationale Priska Seiler Graf (PS/ZH), membre du comité de l’Association des Communes Suisses (ACS), a déposé lors de la session d’été en cours un postulat visant à renforcer le système de milice. Le Conseil fédéral est chargé de vérifier, avec la Conférence suisse des hautes écoles (CSHE) ou les hautes écoles et l’ACS, comment les membres de l’exécutif communal peuvent faire prendre en considération les compétences qu’ils acquièrent lors de leur mandat dans les formations initiale et continue du domaine des hautes écoles (CAS, DAS, MAS p. ex. dans le domaine Public Administration; MBA, EMBA).

 
 

Prochaines manifestations

  • Keine Veranstaltungen vorhanden
 
 
 

2019, c'est l’«Année du travail de milice»!

Logo Année du travail de milice

Partenaire média

swissinfo.ch
 

swissinfo.ch est partenaire média de l’«Année du travail de milice» et publiera régulièrement des articles sur le thème.

 

L’Association des Communes Suisses (ACS) a déclaré l’année 2019 «Année du travail de milice». Elle orchestrera celle-ci en collaboration avec des partenaires issus de la politique, de la société civile, de l’économie et des sciences. Le rôle de l’ACS consiste à créer des plates-formes, à donner et recevoir des impulsions ainsi qu’à promouvoir la discussion interdisciplinaire à partir de différentes perspectives. L’objectif consiste à renforcer le système de milice et à le développer de sorte à le rendre durable. En effet, le système politique suisse vit de la participation et de l’engagement des citoyennes et des citoyens. Toutes les informations ayant trait à l’«Année du travail de milice» seront activées sur ce site web.

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen

Au sujet de ce site Internet

Ce site Internet a été créé en collaboration avec Economiesuisse. Le système de milice suisse ne peut exister que si l’on réussit à préserver la bonne collaboration entre les communes et l’économie.


 
 

Livre pour enfants «Ma commune, mon chez-moi»

Cover «Ma commune, mon chez-moi»

Dans le cadre de son «Année du travail de milice», l’Association des Communes Suisses apporte aussi sa contribution à l’encouragement de l’éducation politique. Elle a publié la brochure «Ma commune, mon chez-moi» qui permet aux enfants de se familiariser, de manière imagée et simple, avec la fonction et les tâches des communes ainsi qu’avec le système de milice.

 
 

Brochure «Votre commune, votre chez-vous»

Brochure «Votre commune, votre chez-vous»