Jeunes et moins jeunes unis dans une association du futur

Steff Schneider, 25.01.2019

Pour le renforcement et le maintien du système de milice suisse, la promotion de la relève est particulièrement importante. Une ébauche attrayante et novatrice consisterait en la création d'une association du futur pour jeunes et moins jeunes dans les communes, association qui opérerait en tant qu'alternative aux partis traditionnels existants. Le cœur de cette association doit être axé sur des rencontres régulières lors desquelles des enfants et des jeunes pourraient présenter leurs différents souhaits de manière ludique et créative (sur la base de posters, esquisses, Lego, etc.), souhaits qui auront été préalablement élaborés au sein de la famille. De même, les idées des enfants et des jeunes doivent pouvoir être présentées lors d’assemblées communales. Par la suite, les meilleurs souhaits des politiciens communaux pourraient être reçus, discutés et mis en œuvre en particulier avec la participation des enfants et des jeunes. Dans le cadre des souhaits, des projets complémentaires pourraient être organisés, projets dans lesquels les enfants et les jeunes pourraient être intégrés. Cette approche doit permettre que les jeunes soient confrontés de manière précoce à la politique et se rendent compte qu'une participation politique peut également être synonyme de plaisir.
L’idée est surtout attrayante et réalisable au niveau communal. En effet, c’est précisément sur le plan communal que cela offre la possibilité aux citoyennes et citoyens d’échanger leurs idées lors de rencontres régulières, de faire valoir d’importants souhaits dans la propre commune et de participer aussi effectivement à des projets concrets, axés plutôt sur le court terme. L’utilité de l’association du futur pour les participantes et participants au système de milice est la création d’une nouvelle forme de la participation politique, à laquelle ils pourraient également participer, ce qui peut renforcer la confiance entre les participantes et participants et supprimer les obstacles entre la politique et la société civile.

0Noch keine Kommentare

Votre commentaire
Antwort auf:  Direkt auf das Thema antworten
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen