Ein Projekt des Schweizerischen Gemeindeverbands.
Un projet de l’Association des Communes Suisses.
Un progetto dell’Associazione dei Comuni Svizzeri.

VIVA : pour une autre approche du vieillissement, au cœur de la communauté à Lancy

30.05.2018

Anne-Claude Juillerat Van der Linden, docteure en psychologie, fondatrice et présidente de l’association VIVA

Vieillir est une chance, mais, comme le disait feu la grande militante Thérèse Clerc : « Vieillir vieux, c’est bien, mais vieillir bien, c’est mieux ! ». Oui, mais, comment s’y prendre ?


Il ne s’agit certainement pas de céder aux injonctions normatives, et parfois culpabilisantes, du vieillissement positif, qui fait porter à l’individu une large part de la responsabilité de la qualité de son avancée en âge, mais bien d’offrir à chacun·e l’opportunité de garder son identité, un sentiment d’utilité et d’appartenance à la communauté, ainsi que de nouvelles possibilités de développement personnel en dépit de certaines limitations pouvant venir avec l’âge.


Ainsi, inspirée par des données scientifiques récentes montrant les nombreux facteurs qui modulent le vieillissement (voir figure), l’association VIVA (Valoriser et intégrer pour vieillir autrement), subventionnée par la ville de Lancy, propose depuis 2009 un ensemble d’activités coordonnées qui permettent d’optimiser la santé psychologique et physique dans le vieillissement. Animée par des psychologues et des bénévoles, VIVA développe des actions de prévention et des interventions psychosociales et cognitives, et ce, toujours dans un esprit de convivialité. Par ce biais, elle contribue à lutter contre l’isolement et la stigmatisation liée à l’âge, et vise à développer chez ses membres des sentiments d’utilité, d’efficacité personnelle, d’appartenance à la communauté et de bien-être.



Les projets de l’association concernent notamment la (re)création de liens de proximité, la promotion de la santé par l’activité physique (Passeport Santé pendant l’été, cours de Qi Gong et de tai chi en plein air…), l’accès à des activités stimulantes et « à défi », notamment via la culture (ateliers de poésie, de danse et de BD, concerts, visites commentées de galeries d’art contemporain…), mais aussi par la participation à des actions améliorant le sentiment de contrôle : accès aux nouvelles technologies, optimisation de certaines formes de mémoire par le biais d’un entraînement spécifique…

Par ailleurs, dans le cadre d’une collaboration de plusieurs années avec la maison de santé « Cité générations » à Onex, des conférences sont organisées tous les mois autour du thème « Je vieillis et je me sens bien ». Ces conférences ont pour objectif de présenter sous un jour positif les stratégies permettant à chaque personne de composer au mieux avec son sommeil, avec sa mémoire, avec son équilibre, son image d’elle-même, etc.

Pour le renouvellement de liens de proximité, des rencontres informelles et chaleureuses sont organisées dans les quartiers, qui accueillent les habitant·e·s deux fois par semaine autour d’une collation, deux fois par mois pour un brunch, ainsi que lors de moments festifs intégrés dans la vie de la ville et partagés avec les autres générations. Ces rencontres donnent ainsi l’occasion de sortir de chez soi, d’étoffer son réseau social, au-delà de l’entourage immédiat ou des groupes de pairs. Dans cette perspective, l’association développe depuis des années des projets intergénérationnels autour de la lecture, du jardinage, du chant, de la peinture, du tricot, du cinéma, de la poésie… Ces projets sont systématiquement menés sur quelques semaines ou quelques mois, de sorte que de véritables liens se tissent entre les participant·e·s et que l’on ne se limite pas à une activité événementielle. Une étude menée sur l’effet de ces projets nous a permis de montrer que les aîné·e·s tirent de ces rencontres un sentiment accru d’utilité et d’appartenance à la vie du quartier – sans parler des liens tissés, qui perdurent bien au-delà du projet. Les enfants quant à eux, modifient souvent radicalement leur perception des personnes âgées et de la vieillesse, passant d’une vision centrée sur les déficits (parfaitement en phase avec l’âgisme ambiant) à une reconnaissance de l’expérience et des qualités individuelles des aîné·e·s, ainsi que des nombreux intérêts et de l’amitié pouvant être partagés au-delà des différences d’âge.

Ainsi, globalement, l’approche promue par VIVA a pour finalité de mettre en avant la personne, avec ses qualités, ses compétences, ses fragilités aussi parfois, et de lui donner sa place dans le groupe sans jamais se borner à des a priori stigmatisants. C’est ainsi qu’elle veille avec attention à l’intégration des personnes âgées confrontées à des troubles cognitifs, en proposant des activités adaptées à tou·te·s ou en mettant en œuvre des moyens de facilitation permettant de pallier les éventuelles difficultés. Ce souci se reflète aussi dans un engagement pour un accompagnement digne des aîné·e·s dans les structures d’hébergement à long terme (les EMS), qui contrecarre l’ennui, la solitude, le silence et l’absence de contrôle sur son existence. En bref, faire de ces structures de véritables lieux de vie, à taille humaine et permettant une approche individualisée.

Relevons encore que si VIVA est à même de proposer des activités dans ces divers domaines, c’est non seulement grâce aux subventions qu’elle perçoit de la ville de Lancy et d’autres organismes, mais aussi grâce aux nombreux partenariats avec l’administration communale, ainsi que des associations et institutions locales. Comme toute structure associative, VIVA est aussi le fruit de l’engagement de son équipe et de son comité, qui, par leur forte implication, permettent que leur approche alternative du vieillissement se traduit par une modification de la qualité de vie des personnes âgées. Des travaux de recherche sont en cours pour en faire une démonstration plus rigoureuse, mais le témoignage d’une participante rapportant que « grâce à la considération que l’on leur avait accordée [à son mari et à elle], on leur avait rendu leur dignité de personnes âgées » est incontestablement un moteur puissant pour la poursuite de notre travail !


Activité de promotion de la santé via l'activité physique



Association VIVA
Ch. de la Vendée 12
1213 Petit-Lancy
022 792 51 43
www.association-viva.org
Pour une illustration des projets : http://association-viva.overblog.com


0 Kommentare

Schreiben Sie einen Kommentar zu dieser Seite

Antwort auf:  Direkt auf das Thema antworten

1904 - 3
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen

Contact

Association des Communes Suisse
Case postale, Laupenstrasse 35, CH-3001 Berne
Tel.: 031 380 70 00
verband(at)chgemeinden.ch

Suivez-nous sur

"In comune" auf Facebook (öffnet neues Browserfenster)

Association des Communes Suisse

Schweizerischer Gemeindeverband
 

2013. Tous droits réservés. Merci de lire les «Informations juridiques générales, protection des données» avant de continuer d’utiliser ce site web.