Ein Projekt des Schweizerischen Gemeindeverbands.
Un projet de l’Association des Communes Suisses.
Un progetto dell’Associazione dei Comuni Svizzeri.

La planification touristique participative : quel rôle pour les solutions digitales dans la mise en place de nouveaux modèles de gouvernance touristique ?

08.05.2018

Anne Sophie Fioretto, géographe. Co-fondatrice Pacte3F Sàrl

Aujourd’hui le développement touristique doit être considéré comme une mission de base des collectivités, car il impacte durablement l’aménagement de l’espace et représente, pour certaines stations ou villages, la seule activité économique viable à long terme. Une des solutions de planification touristique: les processus participatifs.


Plans d’aménagements de zones en urbanisme, plan de mobilité urbaine, cartes des dangers naturels, etc … les territoires, qu’ils soient urbains ou ruraux, doivent être pensés et organisés pour répondre à des besoins, mais également pour protéger les ressources essentielles de notre environnement. A l’instar des « master plan » que l’on connaît pour les « resort » à l’américaine, les stations touristiques alpines, en particulier en Valais, doivent se doter au minimum d’une politique touristique et au mieux, doivent mener une réflexion partagée visant à planifier les « gros chantiers touristiques » du futur. Aujourd’hui le développement touristique doit être considéré comme une mission de base des collectivités, car il impacte durablement l’aménagement de l’espace et représente, pour certaines stations ou villages, la seule activité économique viable à long terme.

Planifier un territoire, oui mais comment ?
C’est dans le but d’anticiper les tendances, de se démarquer des autres destinations, et tout simplement par la prise de conscience de la nécessité de construire une feuille de route touristique (GUIDE) que les stations valaisannes se dotent aujourd’hui d’outils de planification touristique, à l’échelle locale ou interrégionale.
Pour cela, la méthode participative visant à associer tous les maillons de la chaîne touristique (hébergeurs, commerçants-restaurateurs, décideurs, prestataires d’activités, propriétaires, etc.) est celle qui prend tout son sens et donne un caractère durable et cohérent à la vision finale. Dès lors, Anzère, La Vallée d’Illiez, Evolène, Isérables, Savièse, Conthey Région ou encore Finhaut n’ont pas hésité à inviter citoyens, propriétaires et acteurs touristiques à s’impliquer dans une démarche participative : « recueillir les idées, écouter les propositions et finalement fédérer les acteurs autour de projets communs » pour créer une dynamique de territoire, re-créer du lien entre habitants et hôtes, et finalement mettre en œuvre les lignes directrices du territoire. C’est grâce à de telles démarches engagées que des priorités sont identifiées et remettent souvent au centre du travail des aspects sociaux-économiques forts tels que la redynamisation du cœur de station à Anzère ou la valorisation de savoir-faire (traditions, patrimoine) ancestraux à Evolène.

Après une phase d’animation / concertation généralement coordonnée par une équipe de professionnels externes (neutres) qui n’hésite pas à mobiliser des méthodes d’animation particulières, c’est la phase d’analyse qui conduit à la construction d’un plan d’action, d’une vision partagée, de lignes directrices nécessaires pour poser le cadre de projets de développement futurs. Tout l’enjeu réside alors dans le processus de communication / information mis en place pour poursuivre les échanges et continuer à interagir avec les participants : plateforme web, applications (AlpMobi commune), gazettes d’information, carnet de route (tout ménage), séances d’informations …. Rien n’est laissé au hasard, chaque commune choisira le mode de communication le plus efficace pour faciliter l’échange d’information et garantir le succès de la démarche !

Plus qu’un outil d’organisation et de valorisation du territoire, une dynamique collective !
En bref, c’est grâce à un processus de planification touristique et territoriale, qui comprend une phase participative incluant tous les acteurs clés, une phase d’analyse avec des experts, et une phase de synthèse utilisant de multiples outils de communication dont l'AlpMobi, qu’une feuille de route va pouvoir émerger et révéler les spécificités locales propres à chaque territoire. Ce nouvel outil de « pilotage » du territoire devient dès lors un instrument de gouvernance facilitant la prise de décision, la priorisation et la responsabilisation des acteurs à court et long terme. Celui-ci établit formellement les conditions-cadres de développement des territoires en impliquant les parties prenantes du début à la fin du processus, dans le but d’optimiser sa mise en œuvre et sa gestion, mais également pour favoriser la création de communautés de projets. Finalement, réussir à animer des communautés citoyennes, quels jolis défis pour nos territoires de montagne …


Alpmobi




0 Kommentare

Schreiben Sie einen Kommentar zu dieser Seite

Antwort auf:  Direkt auf das Thema antworten

8434 - 2
Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen

Contact

Association des Communes Suisse
Case postale, Laupenstrasse 35, CH-3001 Berne
Tel.: 031 380 70 00
verband(at)chgemeinden.ch

Suivez-nous sur

"In comune" auf Facebook (öffnet neues Browserfenster)

Association des Communes Suisse

Schweizerischer Gemeindeverband
 

2013. Tous droits réservés. Merci de lire les «Informations juridiques générales, protection des données» avant de continuer d’utiliser ce site web.