Schweizerischer Gemeindeverband
Association des Communes Suisses
Associazione dei Comuni Svizzeri
Associaziun da las Vischnancas Svizras
Ensemble pour des communes fortes
 
 
1
2
3

Archives des actualités

  • Travaux de rénovation anticipés dans les jardins d'enfants, les écoles et les bâtiments administratifs

    En raison de la crise du coronavirus, de nombreuses petites entreprises artisanales sont confrontées à de grandes difficultés. Ces entreprises continueront à être importantes pour le fonctionnement des structures locales à l'avenir. Il est important de couvrir les besoins en liquidités passagers d'exploitations saines. L'une des façons pour les municipalités de soutenir les entreprises locales est de faire avancer les travaux de rénovation des bâtiments de crèches, d'écoles et de l'administration, car ces locaux sont actuellement en grande partie inoccupés.

  • Coronavirus: recommandations de la Confédération concernant la gestion des déchets urbains

    La nouvelle recommandation de la Confédération couvre la gestion des déchets urbains et la gestion de déchetteries.

  • Notice CSIAS: recommandations concernant l’aide sociale en période de lutte contre l’épidémie

    Les mesures du Conseil fédéral pour protéger la population et préserver le système de santé ont des répercussions sur l‘aide sociale. La Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) a publié les recommandations en vigueur durant cette période de situation extraordinaire.

  • Ensemble contre le coronavirus

    Nous vivons actuellement des moments particuliers, des moments difficiles. La sensibilisation de toute la population au coronavirus est nécessaire pour ralentir la progression de cette pandémie. Les nouvelles mesures édictées par le Conseil fédéral ainsi que les consignes de conduite et d’hygiène de l’Office fédérale de la santé publique (OFSP) doivent être strictement respectées. L’Association des Communes Suisses (ACS) remercie tous ceux qui accomplissent actuellement des tâches extraordinaires pour faire face à cette situation de crise, en particulier le personnel soignant et les communes.

  • Campagne de l’OFSP «Voici comment nous protéger»: Affiches gratuites pour votre commune / ville

    Dès maintenant, les affiches «Voici comment nous protéger» au format F4 (89,5 x 128 cm) seront mises à la disposition des communes. Pour les afficher, le BPA (Bureau de prévention des accidents) met de plus immédiatement à disposition les panneaux d’affichage normalement réservés pour la prévention des accidents, et ce gratuitement. Ces prochains jours, les communes / villes qui reçoivent automatiquement les affiches pour la prévention des accidents par l’intermédiaire du distributeur des délégués à la sécurité du BPA obtiendront la quantité correspondante d’affiches de la campagne contre le coronavirus. Si vous n’avez pas reçu d’affiches F4, vous pouvez commander la quantité souhaitée gratuitement à l’aide du bulletin ou à l’adresse kampagnen@bag.admin.ch. Votre commune / ville peut ainsi grandement contribuer à endiguer la pandémie.

  • Le secrétariat de l’ACS est disponible par téléphone et par email

    Le Conseil fédéral a déclaré une «situation extraordinaire» conformément à la Loi sur les épidémies afin de limiter au plus la propagation du coronavirus. Cette mesure a également des conséquences sur le fonctionnement de l’ACS. L’ensemble des collaboratrices et collaborateurs du secrétariat travaillent désormais à domicile. Nous restons cependant joignables aux horaires habituels par téléphone au 031 380 70 00 et par email à verband@chgemeinden.ch.

  • L’organisation est vitale pour combattre le coronavirus

    Pour affronter le COVID-19 de manière efficace au sein d’une administration, il faut du respect et une bonne organisation. Paniquer ne sert à rien. Il est important de faire les bonnes choses au bon moment.

  • «L’approvisionnement en eau potable est une obligation»

    Annemarie Berlinger-Staub, présidente de la Commune de Köniz (BE), dirige également le groupe de travail pandémie et l’organe communal de conduite. Elle explique pourquoi Köniz a élaboré un plan de pandémie communal.

  • Aperçu de la session de printemps 2020

    Le 2 mars 2020, la session parlementaire de printemps a débuté. Les trois prochaines semaines seront marquées par le processus d’élimination des divergences pour le projet «Admission des fournisseurs de prestations» (LAMal) et la loi fédérale sur les «Prestations transitoires pour les chômeurs âgés». Le 10 mars, le Conseil des Etats discutera également de la motion 18.3765 sur l’«échange moderne de données par voie électronique entre les communes et les caisses maladie» et de la loi fédérale AVS «Utilisation systématique du numéro AVS par les autorités». La révision de la loi sur le CO₂ sera un sujet de discussion au Conseil national lors de la dernière semaine de session.

  • Le long chemin vers des villes plus intelligentes

    La numérisation a le potentiel de réduire fortement l’empreinte écologique des villes. Mais le chemin est encore long pour transformer les zones urbaines énergivores en espaces de vie accueillants et durables.

  • A plusieurs, c’est meilleur! Le covoiturage séduit une région

    Dans l’Arc jurassien, 19 partenaires suisses et français unissent leurs forces pour promouvoir le covoiturage et trouver des solutions de mobilité. Financé de 2011 à mars 2019 par Interreg, le dispositif vole aujourd’hui de ses propres ailes.

  • La nature aide à rafraîchir les zones urbaines surchauffées

    A l’ère du réchauffement climatique, les franges urbaines doivent être conçues de manière à ne pas empêcher la circulation d’air froid des périphéries vers les zones surchauffées. Arbres et cours d’eau ouverts sont d’un intérêt particulier.

  • Journée suisse de la lecture à voix haute 2020

    La Journée suisse de la lecture à voix haute est un événement national qui a pour but de montrer la beauté et l’importance de la lecture à voix haute. Pour l’enfant, elle n’est pas seulement source de plaisir et de partage, mais aide aussi à son développement. La Journée suisse de la lecture à haute voix a lieu chaque année le quatrième mercredi de mai, cette année, le 27 mai. L’ACS est partenaire réseau.

  • L'Association des Communes Suisses prend des mesures pour renforcer le système de milice

    Pour que le système de milice, pilier du modèle de réussite suisse, reste attractif, il a besoin de diverses impulsions. L’Association des Communes Suisses (ACS) fixe ses propres priorités: des visites d’écoles, une intervention politique au niveau fédéral et un certificat pour les membres d’un exécutif communal.

  • Certificat «Gestion communale»

    En coopération avec l’Association suisse des cadres (ASC), l’ACS propose une validation des compétences de gestion de membres d’un conseil communal. Le certificat «Gestion communale» comprend dix compétences-clés maximum et prouve au monde du travail la plus-value d’une fonction au sein de l’exécutif. Toute personne ayant une expérience de quatre années au moins au sein d’un exécutif communal en Suisse peut bénéficier de ce certificat. Les membres de l’ACS bénéficient d’une réduction sur les coûts de certification.

  • L’ACS offre une certification à un conseil communal

    Vous souhaitez faire certifier les compétences que vous avez acquises lors de votre fonction de conseillère ou conseiller communal? L’ACS vous remet à vous ainsi qu’aux autres membres intéressés de votre exécutif communal le certificat «Gestion communale», qui est décerné par l’Association suisse des cadres et l’ACS. L’offre est valable pour l’ensemble du conseil communal (exécutif) d’une commune.

  • Fondation ACS: nouvel appel d’offres

    La Fondation pour la promotion de l’Association des Communes Suisses a pour objectif de renforcer, respectivement de promouvoir les communes en Suisse. Au total, 50‘000 francs sont à disposition par an pour le financement de projets. L’appartenance à l’ACS est présupposée. Au maximum trois institutions (commune ou association de communes) sont soutenues par des subventionnement de projets.

  • Le financement du matériel de soins est à nouveau effectué par les assureurs-maladie

    Durant l'été 2019 – en partie grâce à l’engagement constant de l’ACS – le changement de direction décisif sur les moyens et appareils de soins (LiMA) a eu lieu: à l'avenir, le financement du matériel de soins sera à nouveau effectué uniquement par les assureurs-maladie et non plus par le financement des soins. Cela permettra d'alléger la charge financière qui pèse sur les communes. Dans sa prise de position sur la modification de la loi fédérale sur l'assurance-maladie (LAMal), l’ACS s'est donc déclarée satisfaite de la nouvelle réglementation.

  • Comment politiciens et employés communaux acquièrent leur savoir

    S’il est possible de devenir politicien professionnel en Suisse, il n’est en revanche pas possible d’apprendre ce métier. C’est aussi le cas pour les présidents de commune. Cours, conseils et aides pratiques existent toutefois.

  • Conférence sur l’Internet des objets

    L’Internet des objets (IoT) connaît une croissance extrêmement rapide et le nombre d’objets connectés augmente constamment. Lors de la conférence «Plus d’IoT ou IoT cauchemar» (3 septembre 2020 à Berne) de l’Association Suisse des Télécommunications, les CEO, experts et professionnels d’entreprises leader montreront les tendances, évolutions et répercussions attendues pour l’IoT. L'ACS est partenaire patronal de la conférence IoT, les membres de l'ACS bénéficient d‘une réduction sur les frais de participation. Pour profiter du prix préférentiel, il vous suffit d’indiquer votre affiliation lors de l’inscription.

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen