Schweizerischer Gemeindeverband
Association des Communes Suisses
Associazione dei Comuni Svizzeri
Associaziun da las Vischnancas Svizras
Ensemble pour des communes fortes
 
 
1
2
3

Archives des actualités

  • L’heure des deuxièmes monnaies?

    Le Léman a vu le jour en 2015 et s’échange depuis de Genève à Lausanne et en France voisine. Considéré comme une aide à l’économie locale, il bénéficie de soutiens communaux. Le Farinet devrait être bientôt lancé en Valais.

  • RIE III: les avantages l’emportent clairement

    La troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) est nécessaire d’un point de vue politique et institutionnel. Si elle échoue, les cantons se retrouveront sans instruments de politique fiscale et privés du soutien de la Confédération. Cela mettrait aussi les villes et les communes dans une situation difficile. C’est pourquoi l’Association des Communes Suisses recommande de dire OUI à la RIE III le 12 février.

  • carvelo2go: partage de vélos-cargos électriques pour les communes

    En collaboration avec l’Association des Communes Suisses (ACS), l’Académie de la mobilité SA a lancé l’offre «carvelo2go pour les communes». On recherche désormais des communes pionnières qui sont intéressées à tester carvelo2go.

  • Le contrat-cadre pour le vieux papier court jusqu’à mi-2018 au moins

    Le contrat-cadre que l’ACS et l’Union des villes suisses ont conclu en 2012 avec la branche de la récupération du vieux papier en Suisse est valable pendant cinq ans, donc jusqu’à mi-2017. Mais en l’absence de résiliation dans le délai de douze mois, le contrat-cadre s’est déjà prolongé jusqu’à mi-2018. Il garantit d’une part aux communes des prix minima et offre d’autre part une garantie d’enlèvement ferme pour le vieux papier.

  • Réforme de l’imposition des entreprises III – Le point fort de la «Commune Suisse» actuelle

    Dans un mois environ, le 12 février, l’on votera sur la réforme de l’imposition des entreprises (RIE) III. Le comité de l’ACS a recommandé de voter OUI. L’édition actuelle de la «Commune Suisse» met l’accent sur la RIE III.

  • Lorsque flâner vaut de l’or

    Mobilité piétonne Suisse s’apprête à attribuer le «Flâneur d’Or» pour la neuvième fois. A quoi reconnaît-on un aménagement favorable à la marche dans les communes?

  • Cyberadministration: soutien financier destiné aux projets innovants

    L’organisation Cyberadministration suisse, qui réunit la Confédération, les cantons et les communes autour de la mise en œuvre de la stratégie commune de cyberadministration, apporte chaque année un soutien financier de 200'000 francs à des projets innovants dans le domaine. Remettez votre projet innovant à la direction opérationnelle de la cyberadministration suisse d’ici au 22 février 2017.

  • Des idées pour la participation: «in comune» est en ligne

    En été 2016, l’Association des Communes Suisses (ACS) a lancé le projet «in comune».

  • Sondage sur l’encouragement précoce

    De concert avec l’Office fédéral des assurances sociales, l’ACS réalise le projet «Les communes en tant que plateforme stratégique et réseaux dans le domaine de l’encouragement précoce». Le premier élément en est une enquête en ligne auprès des communes.

  • Le site Internet sur le système de milice est en ligne

    L’Association des Communes Suisses (ACS) se mobilise en faveur du renforcement du système de milice. Elle entend notamment motiver les jeunes à s’engager dans les exécutifs communaux.

  • Horaires d'ouverture pendant les Fêtes

    Les bureaux de la direction de l’ACS sont fermés du 24 décembre au lundi 2 janvier inclus.

  • Une association forte pour des communes fortes

    Au cours de l’année écoulée, l’Association des Communes Suisses (ACS) s’est engagée avec succès en faveur du renforcement des communes suisses.

  • Oui au FORTA

    L’ACS dit oui au Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Le comité a pris cette décision à l’unanimité.

  • Oui à la RIE III

    Le comité de l’ACS a décidé de dire oui à la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) soumise au vote le 12 février 2017. La décision a été prise à l’unanimité, avec deux abstentions seulement.

  • La banque de données canines Amicus encore améliorée

    La nouvelle version de la banque de données des chiens Amicus contient des améliorations. Le décès de l’animal ainsi que le changement de détenteur peuvent maintenant être enregistrés par les communes. Deux exigences de l’ACS et de l’Association suisse des services des habitants (ASSH) ont ainsi été remplies.

  • Point fort de la «Commune Suisse» 12/2016: marché du travail

    Les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans sont exposés au chômage de longue durée. Le programme de mentoring «Tandem», développé à Saint-Gall et proposé à Schaffhouse, en Argovie et à Bâle-Campagne, leur vient en aide. Le coaching ou le mentoring à la manière du programme Tandem 50plus font école. Nombreux sont ceux qui sont convaincus par cette forme d’intégration professionnelle. La «Commune Suisse» présente deux exemples couronnés de succès et a demandé au Seco ce qu’il pensait des nouveaux modèles de travail comme le coworking. Les communes sont en effet aussi actives dans ce domaine.

  • Dans les régions de montagne, les communes se regroupent

    Dans le sillage de la vague de fusions de ces 15 dernières années, on observe dans les régions de montagne une tendance qui passe inaperçue du grand public: la constitution de communes de vallées. Une nouvelle publication d’Avenir Suisse apporte un éclairage sur ce phénomène.

  • Primokiz2: encouragement précoce – mise en réseau locale

    Dans le cadre du programme Primokiz2, RADIX soutiendra jusqu’à 80 communes, régions et cantons dans l’élaboration d’une stratégie qui met en réseau la formation, l’accueil et l’éducation dans la petite enfance.

  • Oui à une réforme nécessaire et à plus d’équité fiscale

    L’Association des Communes Suisses approuve la troisième réforme de l’imposition des entreprises. Celle-ci permet une imposition équitable de toutes les entreprises et supprime un régime fiscal qui n’est plus accepté au niveau international. Afin d’atténuer les effets de son introduction à l’échelle cantonale, les villes et les communes doivent être associées de façon appropriée aux paiements fédéraux compensatoires de 1,1 milliard.

  • Nouvel avis politique

    L’ACS a pris position sur la «Politique climatique de la Suisse post-2020: accord de Paris sur le climat, accord avec l’Union européenne sur le couplage des deux systèmes d’échange de quotas d’émission, révision totale de la loi sur le CO2».

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen