Schweizerischer Gemeindeverband
Association des Communes Suisses
Associazione dei Comuni Svizzeri
Associaziun da las Vischnancas Svizras
Ensemble pour des communes fortes
 
 
1
2
3

«C’est le centre d’une commune qui lui donne son caractère propre»

Le 24 mai 2018, lors de l’Assemblée générale de l’Association des Communes Suisses (ACS) à Brugg, les conseillères nationales Priska Seiler Graf et Roberta Pantani Tettamanti ainsi que Stéphane Coppey, président de la Fédération des Communes Valaisannes, ont été élus au Comité de l’ACS. La partie statutaire a été suivie d’un débat sur le thème: «Maintenir vivants les centres de localités».

Le tourisme de consommation et le commerce en ligne ont fortement modifié le comportement en matière d’achats, avec des incidences directes sur de nombreux centres de localités. La «mort du petit commerce» est sur toutes les lèvres. Aux côtés du tourisme de consommation et du commerce en ligne, d’autres facteurs exercent leur influence sur les centres des villes et des localités:

  • Les difficultés liées à la mise en œuvre de la révision de la loi sur l’aménagement du territoire avec le principe du développement de l’urbanisation vers l’intérieur
  • Le déplacement des offres d’achats et de loisirs vers les abords des villes
  • La mobilité croissante
  • Le changement démographique et les défis qu’ils posent afin que les formes d’habitation et les structures bâties soient adaptées à l’âge et favorables aux personnes âgées.


Réagir activement au changement
L’ACS tient à ce que les centres des villes et des communes restent vivants et dignes d’être vécus. «Le centre d’une localité est fondateur d’identité et donne à chaque commune son caractère propre. Il est donc aussi le symbole de l’attachement des individus envers la commune où ils vivent», a déclaré Hannes Germann, conseiller aux États et président de l’ACS lors de l’AG de Brugg. Il a ajouté qu’il ne s’agissait pas de rétablir une situation du passé prétendument idéale, car les centres des villes et des localités n’ont jamais cessé d’être soumis à des mutations permanentes.

Le but est de réagir au changement de façon active. Dans ce contexte, il ne faut pas oublier que les fonctions de rencontre sont assumées non seulement par le commerce de détail, l’artisanat et l’hôtellerie-restauration, mais aussi par les espaces de partage du travail, les administrations, les écoles, les parkings, les lieux culturels et les manifestations. «Il est important qu’une commune se demande: qu’est-ce qui constitue le centre de notre localité, que représente-t-il et à quoi doit-il ressembler?», a souligné Germann.

Le changement apporte la chance d’impulser une évolution nouvelle. «Les villes sont et ont toujours été le reflet de notre société. Les modifications actuelles, mais aussi à venir, imposent des défis élevés à toutes les parties prenantes, mais offrent également des chances pour le développement de nos centres-villes», a déclaré Barbara Horlacher, syndic de Brugg. Pour cela, il faut que toutes les parties prenantes aient la volonté d’accepter positivement le changement ainsi que d’engager et d’appliquer sans tarder des mesures efficaces. Thomas Bretscher, propriétaire de Retail Impulse Sàrl, a souligné que le commerce de détail avait besoin d’un centre-ville bénéficiant d’une urbanisation stratégique et d’un développement opérationnel durable.
Lors d’une table ronde, le débat a ensuite porté sur la manière dont les centres des localités peuvent rester attrayants et vivants. Vous trouverez un podcast de cette table ronde (en allemand) ici.

Trois nouveaux membres du Comité
Dans la partie statutaire de l’Assemblée générale de l’ACS, les délégués ont élu au Comité les personnes suivantes:

  • Priska Seiler Graf, conseillère nationale et membre du conseil municipal (exécutif) de la ville de Kloten
  • Roberta Pantani Tettamanti, conseillère nationale et vice-présidente de la commune de Chiasso
  • Stéphane Coppey, président de la ville de Monthey et président de la Fédération des Communes Valaisannes

Christine Bulliard-Marbach et Stéphane Pont se sont retirés du Comité. Les délégués ont également approuvé les autres objets statutaires (rapport annuel 2017, comptes annuels 2017, décharge au Comité et fixation des cotisations 2019 (inchangées).

Diese Webseite verwendet Cookies. Durch die Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Datenschutzinformationen