Previous Page  43 / 96 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 43 / 96 Next Page
Page Background

COMMUNE SUISSE 5 l 2017

43

BIODIVERSITÉ: LA STRUCTURE DE LA FORÊT

Une forêt de montagne (en haut) et une hê-

traie (en bas) avec le nuage de points LiDAR

représentant la structure forestière en 3D.

Photos: Florian Zellweger, WSL

espèces de chauves-souris souvent pré-

sentes au cœur des forêts étaient par

exemple moins actives dans des peuple-

ments forestiers aux nombreuses

branches et au feuillage dense, continu

verticalement. Ces structures perturbent

les cris d’écholocalisation et de ce fait

l’orientation des chauves-souris.

Valeur ajoutée grâce à de nouveaux

liens

Les données sur la structure forestière

issues de la télédétection sont donc bien

adaptées pour prévoir à grande échelle

la biodiversité dans les forêts suisses.

Les avantages de cette méthode: elle

coûte moins cher que les relevés des

structures forestières sur le terrain et

peut être appliquée à des zones de

toutes dimensions. Il est tout aussi

simple de constater les modifications

dans les forêts à la suite par exemple de

tempêtes ou d’interventions forestières.

Et F. Zellweger en est sûr: «La valorisa-

tion des sets de données issus de la té-

lédétection ne fait que commencer.»

Lisa Bose

Source: Magazine duWSL Diagonale 2/16.

Pour de plus amples informations:

www.wsl.ch/more/structureforestiere